L'ENCRE



Sur les bohas anciennes, le pihet, le brunidéir, la souche du pihet, la souche du porte-vent ainsi que le porte-vent sont en bois. Ces différentes parties sont souvent décorées. Certains exemplaires ont été décorés à l'aide de dessins réalisés avec de l'encre.

encre

En principe l'encre utilisée est celle qui servait aux écoliers ou aux instituteurs. Il était donc plus aisé de s'en procurer car il y avait, au 19ème siècle, des écoles dans de nombreux villages.
Les couleurs utilisées sont le rouge, le violet et le noir.


Pour faire ce type de décors, on peut observer sur les exemplaires retrouvés que l'encre est appliquée sur des dessins réalisés au préalable par des incisions dans le bois. Il est donc indispensable d'avoir un bois non fibreux pour éviter l'effet buvard qui empêcherait d'avoir un dessin net.


La technique d'application de l'encre dans les incisions n'est pas connue. En se replaçant dans le contexte historique, on peut imaginer l'utilisation d'un porte-plume d'écolier ou de la pointe d'un couteau. Bien sûr il doit y avoir un travail de finition pour gratter les débordements de l'encre et donner ainsi un dessin plus net


outils